Sauvages

La conquête de la savane...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Départ] Renaissance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mohatu

avatar

Masculin
Nombre de messages : 107
Age : 27
Territoire : Savannah
Parents : ///
Frère(s)/Soeur(s) : Umbawa
Points : 422
Date d'inscription : 26/04/2014

Votre lion
Age: Tungo
Clan: Mohatu
Rang: Monarque

MessageSujet: [Départ] Renaissance   Jeu 24 Sep - 19:22

Une terre qui évoqua instantanément les souvenirs de son territoire d'enfance. Voilà le sentiment qu'avait Mohatu quand il arriva en haut de cette bute, devant tout ce qui restait de son clan. Le voyage avait été long, rude, éprouvant. Mais voilà qu'ils foulaient pour la première fois depuis le début de leur longue marche un sol fertile. La sensation d'une herbe fraiche sous les coussinets était réconfortant. Mais pourtant, malgré cette nouvelle joie, le Monarque ne perdit pas la raison, et se rappela que rien n'assurait que cet endroit était inhabité. À vrai dire, il fût presque déçu d'avance, et se préparait à devoir convaincre les siens de ne pas lâcher leurs efforts, et qu'ils leur faudrait continuer encore. Comment un tel endroit pourrait-il être vide de prédateurs?

Cependant, de son regard perçant, il voyait que tout était calme. Il y avait même de nombreux troupeaux de toutes espèces confondues, et rien ne semblait perturber ce cadre idyllique. Le jour étant entamé de moitié, la chaleur pouvait être la raison de ce calme apparent. Mais le Roi n'était pas sans savoir que les proies choisissent leurs coins en fonction des pâturages, mais aussi de la présence de leurs prédateurs. Et la disposition de toute cette faune semblait anarchique, omniprésente. Il sentit son coeur s'emballer à l'idée de pouvoir se repaitre d'un zèbre ou deux sans craindre devoir d'abord défier une troupe établie, ni devoir marcher encore des heures voir des jours. Le souffle lourd, lent, mesuré, il réfléchissait intensément, avant de se tourner de moitié vers les siens.


Je crois que nous avons enfin trouvé l'endroit qu'on cherchait. Mais mieux vaut rester prudent et ne pas se disperser bêtement. On ne sait pas encore qui peuple ces terres, et dans notre état, il vaut mieux être ensemble pour affronter les dangers qui peuvent encore surgir.

Le mâle tourna le regard sur l'immensité devant eux. Il y avait ce rocher étrange qui l'avait surpris au premier coup d'oeil, mais qu'il avait mis de côté en préférant vérifier l'étendu du territoire potentiel, de la population des gibiers, et des cours d'eau qui traversent le domaine. De l'eau. Ils en avaient tous grandement besoin. En regardant plus attentivement, il perçut un groupe de gazelle non loin, dont seules les têtes dépassaient d'une bute bien verte. Enfin, il y avait ces gorges profondes, qui témoignait d'un ancien passage d'eau peut-être encore présent. La profondeur du gouffre ne permettait pas de voir si le précieux liquide y coulait encore, mais cela restait l'endroit le plus proche pour s'abreuver.

On va se diviser qu'en deux groupes. En attendant de voir si ces terres sont prises ou non, on a tous besoin de reprendre des forces. Kaïdi, Umbawa, allez voir au gorges si une rivière y coule encore. Nyota.

Mohatu fit un regard vers la lionne envers qui il éprouvait des sentiments encore bien gardés. Il repensa à son père qui lui avait indiqué qu'elle ferait une bonne Reine. Évidemment il y avait songé de lui-même, mais il était encore jeune et il ne se voyait pas faire un choix si important dans l'immédiat. Son père savait qu'il ne ferait pas le mauvais choix, mais lui-même avait subit tant de poids ces derniers temps. Comme si la perte de son père ne suffisait pas, il avait du faire le choix d'imposer à son clan de partir. Le voyage fût long, éreintant. Il leur avait pris beaucoup de force, et même certains des leurs. La perte de sa mère n'arrangeait rien, même s'il savait que sa soeur était là pour l'aider. Mais avant que son silence soit trop long, il reprit ses esprits et continua.

On va aller chasser, il y a un troupeau de gazelle là-bas. Amani, rassemble tout ceux qui ont suffisamment de force pour être de la partie. Les autres, vous allez avec ma soeur et Kaïdi voir s'il y a de l'eau. Il vaut mieux que l'on ne se retrouve pas en petit nombre en cas de mauvaise surprise...

Sa voix trahissait sa sagesse mais aussi sa crainte, même si tout lui prouvait qu'il n'y avait aucun danger, du moins visible. Après un rapide coup d'oeil à sa soeur, il fit un signe de tête à Nyota et au reste du groupe concerné de le suivre pour aller tenter de capturer une gazelle ou deux afin de ne pas perdre d'avantage en effectif. Il prit la tête du peloton, rapidement rejoint par Nyota qui savait exactement où se positionner et où positionner les siens afin que le taux de réussite soit à son comble. Après quelques foulées, il se dirigea sur la gauche, bien silencieux et fléchissant ses membres afin de ne pas dépasser des herbes heureusement hautes en cette saison.

[Les lions cités pour aller chercher une source et ceux qui veulent s'y ajouter, je vous invite à rejoindre le poste de Nuru: http://sauvages.1fr1.net/t38-des-deux-maux-il-faut-choisir-le-moindre-libre . Pour ceux qui sont cités à la chasse ou qui veulent s'y joindre, on reste ici!]


C'est bon d'être Roi, mais être un bon Roi est toute une affaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.jordangrimaux.com
Nyota
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 206
Age : 22
Territoire : Prideland
Parents : ///
Points : 191
Date d'inscription : 11/11/2008

Votre lion
Age:
Clan: Linea
Rang:

MessageSujet: Re: [Départ] Renaissance   Lun 28 Sep - 10:28

Elle était épuisée. Le voyage avait été long, éprouvant. La chaleur n'arrangeait rien. Elle se trouvait à la dernière place du peloton et si elle ne traînait pas la patte, elle n'était pas loin de le faire. Elle ne cessait de penser à ceux qu'ils avaient perdu durant leur périple. Chaque jour, chaque heure, chaque minute, elle se demandait qui serait le prochain à succomber à la sécheresse.

Depuis le début, elle accordait sa confiance au nouveau Roi, elle savait qu'il ne mènerait pas le Clan à sa perte, mais elle savait aussi que chaque membre qui disparaissait les affaiblissaient un peu plus. Au vu du nombre qu'il restait, elle se doutait que si une troupe voulait s'en prendre à eux, ils n'auraient aucune chance. L'épée Damoclès était juste au-dessus de leur tête, cherchant la moindre faille pour pouvoir tous les éliminer.

La tête basse, Nyota marchait silencieusement. Elle ne se rendit pas compte que la marche du Clan s'était arrêté net et c'est lorsque le Monarque prit la parole qu'elle réalisa. L'herbe verte sous ses coussinets lui provoqua une sensation de bien être et un sourire illumina son visage lorsqu'elle comprit qu'ils avaient enfin fini leur longue et interminable marche. Sous cette bouffée d'oxygène, elle gratta le sol, y laissant la marque de ses griffes pour pouvoir y faire ses pattes de velours.

Elle se redressa et écouta attentivement le mâle. A l'horizon, il y avait un rocher qui pointait son pic vers le ciel. Elle remarqua aussi l'étendue de ce territoire, qui offrait de nombreuses proies de choix. Si Nyota était meneuse lorsque le Clan chassait, elle savait que dans leur état, ils ne pourraient se permettre de choisir une grosse proie en pleine santé, et qu'il vaudrait mieux se rabattre sur un petit ou un animal malade afin de ne pas gaspiller les forces qui leurs restaient.

Le lion s'adressa une nouvelle fois au Clan et lorsqu'il appela Nyota, la lionne s'approcha afin de se mettre à ses côtés et entendre ce qu'il avait à lui dire. Ainsi, la troupe serait divisée en deux, l'un allant à la chasse, l'autre ayant le devoir de trouver de l'eau. Une fois les groupes faits, le mâle prit la tête du peloton et se mit en marche en direction du troupeau de gazelle.

La lionne se place sur l'arrière droit du mâle, la queue basse, les membres fléchis afin de se confondre avec les hautes herbes. Son regard était fixé à l'horizon. Elle faisait bien attention à ne pas faire de bruit et se mit face au vent. Lorsqu'ils furent assez près, Nyota se coucha dans les hautes herbes afin d'observer le troupeau en silence. Maintenant qu'ils étaient proches, il fallait définir quelle proie attaquer et ne pas avoir plus d'ambitions que leurs forces leur permettraient.

Il fallait être rapide et efficace. Deux gazelles pour repaitre le Clan serait suffisant, mais il fallait s'organiser. Il ne fallait pas s'y prendre à deux fois, le troupeau serait alors trop alertes et l'effet de surprise ne serait plus au rendez-vous. La jeune lionne lança un regard a Amani, lui indiquant qu'il faudrait qu'elle s'attaque elle-même avec une autre lionne à une deuxième proie.
En observant le troupeau, elle remarqua une gazelle qui ne semblait pas être au meilleur de sa forme. Elle boitait, et qui dit boiterie, dit forcément moins de rapidité à fuir. Mais au lieu de se précipiter sur la première proie de choix, elle continua à observer le troupeau. La sécheresse n'avait pas atteint ces terres et les femelles avaient mis bas sans crainte de voir l'eau manquer ou les pâturages brûler. Un juvénile en plus d'un adulte pourraient calmer l'appétit grisant des lions.

La lionne se rapprocha sans un bruit du mâle et attendit son signal.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sauvages.1fr1.net
Amani

avatar

Féminin
Nombre de messages : 56
Age : 19
Territoire : Prideland
Frère(s)/Soeur(s) : Imara, Kaïdi, Uzuri, Bala, Cheka, Kelele, Miamba, Safi & Tama
Points : 36
Date d'inscription : 19/09/2015

Votre lion
Age:
Clan: Replaced ou Zalea
Rang:

MessageSujet: Re: [Départ] Renaissance   Dim 18 Oct - 16:52

Elle était restée devant, aux côtés de Mohatu. La vitesse avec laquelle elle avait entamé cette longue marche n'avait point beaucoup diminué. Bien que ses pattes et le manque la faisaient grandement souffrir, elle savait qu'elle devait rester positive, et qu'abandonner ne serait absolument pas la solution. C'est donc la tête haute qu'elle continuait de marcher de terres en terres en compagnie de sa famille, de son clan.

Son regard était à la fois vide et plein d'espoir; vidé d'énergie, mais bouillonnant à la pensée de trouver enfin, une terre habitable. Leurs anciennes terres lui manquaient, les terres où elle et les autres avaient grandis... Pourtant, elle avait bon espoir en ce qui concernait le but de cette interminable marche. Ils allaient trouver un chez eux. Elle tourna son regard vers l'arrière, ils étaient de moins en moins nombreux... Les rares cours d'eau qui avaient croisé leur route n'avaient pas été suffisant pour que tous gardent assez d'énergie.

Enfin, Mohatu s'arrêta, geste que la jeune lionne imita. Elle observa son ami pendant quelques secondes, puis pointa son regard vers le sol. De l'herbe, ce sol était recouvert d'herbe fraîche. Elle leva la tête avec stupeur, devant eux se dressait une scène que cette fois, Amani ne serait pas la seule à trouver magique. La vue d'un grand rocher, propageant une ombre assez grande pour tous les protéger de la chaleur du soleil dont ils avaient tous souffert depuis le début de leur marche, de l'herbe qui s'agitais à chaque coup de vent soufflé par cette brise fraîche, des animaux de toutes sortes qui se baladaient sur les terres en broutant l'herbe sur laquelle la troupe allait bientôt mettre les pattes, tout cela l'émerveillait.

Lorsque Mohatu prit parole, elle tourna à nouveau sa tête vers lui. Il interpella Kaïdi et Umbuwa. Il leur demanda d'aller à la recherche d'eau, ce qui honnêtement, était sûrement leur priorité en ce moment. Elle regarda son frère et la princesse s'éloigner un peu, en attendant plus d'indications. Puis, le roi lui demanda de rassembler tous ceux qui avaient suffisamment de forces pour chasser, ce qu'elle fit. Sa sœur Nyota de son côté, était déjà partie à la recherche d'une bonne proie.

Lorsqu'elle fini de regrouper les membres du clan ayant toujours assez d'énergie pour abattre une proie, Amani s'approcha de sa sœur, accompagnée des autres membres choisis. Lorsque Nyota posa son regard sur Amani, elle comprit le message. Elles se mettraient à deux sur une proie, il était vrai que chasser seul, vu leur piètre état, n'était point conseillé. Amani se tourna à la suite vers les autres, elle savait qu'en voyant les deux sœurs se lancer sur leur proie, ils s'y mettraient aussi, parfois, rien n'est mieux que le chaos pour obtenir ce dont on a besoin. Elle était tapie au sol, ne bougeait point, ne faisait aucun bruit. Elle observa un moment sa sœur, histoire de pouvoir deviner où celle-ci avait pointé son regard. Lorsqu'elle aperçu en ligne du regard de sa sœur une gazelle boitant, elle savait exactement où se diriger une fois le signal donné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Limoni

avatar

Nombre de messages : 63
Points : 2
Date d'inscription : 25/09/2015

Votre lion
Age:
Clan:
Rang:

MessageSujet: Re: [Départ] Renaissance   Lun 19 Oct - 17:21

Les jours était long, le corps de tout les lions s’affaiblissait au point de tomber, des jours entier de cauchemars éveillé, voilà ce que Limoni ressentis. Mais, chaque pas essayer de trouver un espoir, le regard fixé vers le souverain marchant en tête, Limoni n'était que vers le milieu. Cette volonté de suivre le nouveau roi, de survivre au prêt de ceux qui rester. Voilà a quoi se tenait le groupe de lion. La marche n'était pas volonté, elle était survie. La marche n'était pas faite de manière consciencement mais de manière automatique. L’instinct de meilleurs jours devait arriver! Et encore plus rapidement que Limoni le pensait...Oui, le contacte de l'herbe fraîche le réveilla de sa marche devenue automatique. Il c'était arrêter un simple instant, le temps de réaliser que le cauchemars va s'enlever. Limoni trottina comme précipiter pour rejoindre les devants est voir la terre promise. Ayant vue ce magnifique décors, Limoni en avait le souffle presque coupé, une joie immense lui pétilla a l'esprit comme si d'un seul coup il avait reprit toute l'énergie qu'il avait perdue. Même si sa crinière avait perdue son volume d'autant, que sont corps laisser apparaître ses côte, que ses coussinets était remplie de marque a cause de sol dur et arides, lui, trouvait une nouvelle force. Le nouveau roi, décida de séparer le maigre groupe en deux, les uns chercherait l'eau les autres les nourritures. Limoni avait encore de la force, il décida la chasse. Visiblement, le roi et quelque autres lions était venue pour aller a la chasse au gazelle. Deux lionnes avait choisie une boiteuse et avait déjà mit une stratégie au point. Limoni ne mit pas longtemps pour comprendre que le groupe allaient encore se diviser pour avoir plus de proie. Limoni regarda longuement le troupeau, une jeune mère venait de mettre bas, dans tout les cas si la mère était trop fatigué on pourait l'ajouter au repas, mais sinon sont petit sera parfait. Le regard cherchant un partenaire, une réponse cacher dans les herbes hautes, Limoni attendait un partenaire et le signal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mohatu

avatar

Masculin
Nombre de messages : 107
Age : 27
Territoire : Savannah
Parents : ///
Frère(s)/Soeur(s) : Umbawa
Points : 422
Date d'inscription : 26/04/2014

Votre lion
Age: Tungo
Clan: Mohatu
Rang: Monarque

MessageSujet: Re: [Départ] Renaissance   Lun 19 Oct - 18:46

Un coup d'oeil suffit au monarque pour voir que tous avaient pris position, Nyota la première. Il ne fût d'ailleurs pas longtemps à la chasseresse pour cibler une proie facile. Épaulée par Amani, elle n'aurait pas trop de mal à réussir leur effet de surprise désiré. De son côté, il chercha alors une place à la fois idéale pour venir en soutien au cas où les deux lionnes aient besoin de renfort, mais aussi susceptible d'offrir le privilège d'une deuxième proie facile. Du coin de l'oeil, le roi vit Limoni se positionner plus loin, à un endroit stratégique pour attaquer la femelle qu'il venait de repérer. Parfait.

Un dernier regard sur les siens, postés et à l'affût du moindre mouvement qui lancera la course folle d'une chasse prometteuse. Nyota, elle, était focalisée sur son choix, mais entre eux s'effectuaient une communication subtile, à travers leur futur repas. Dictés par leurs instincts, leurs corps se tapirent au sol. Mohatu pu voir la femelle proche du nouveau né lever les oreilles, aux aguets. La respiration en suspens, ce n'est qu'une fois à nouveau distraite et s'être remise à brouter, qu'un gros lion pu se lancer de plusieurs mètres dans un élan pour la survie. Le temps de réaction fût presque immédiat, mais déjà Mohatu avait pris de l'avance et n'était pas le seul.

La panique s'installa dans le troupeau de ruminant et les prédateurs avaient pris l'avantage. Le joyeux chaos redonna un espoir, une vigueur jusque là endormi chez le souverain. La poussière et les herbes s'envolant dans les airs à chaque virage serré des uns et des autres. C'était un tableau alléchant, qui plus est sur une terre aussi fertile. Le ventre vide, la faim animant les membres du lion, Mohatu était en pleine poursuite de la mère qui cherchait à détourner l'attention sur son petit resté sur place, prêt à être croqué. Mais même amoindri, le clan tout entier avait besoin de se caler l'estomac. Une gazelle adulte serait plus appropriée pour ça.

Si l'espace d'un instant, le lion douta de lui, il reprit vite confiance quand la gazelle dérapa, l'aidant à rattraper un certain retard. Mais quand sa proie se rendit compte de son erreur, elle gagna en vitesse. Cependant trop préoccupée par le lion à ses trousses, elle ne faisait plus attention vers où elle se dirigeait. Mohatu, lui, eut un rictus de victoire quand il nota la présence de Limoni face à lui. Il se concentra à ce moment de bien diriger le butin dans la gueule du lion. À chaque fois que la victime changeait de trajectoire, le monarque redoublait d'effort pour la forcer à prendre le sens inverse.

Ça y est, le piège se referme. Le coeur battant son plein dans son coffre qui lutte pour chaque bouffée d'air, Mohatu fini par bondir une dernière fois afin de taper une patte arrière à la gazelle, afin d'être sûr qu'elle n'échappera pas aux prises de Limoni. Dans une chute pouvant faire croire à un carambolage, Mohatu roula sur le sol mais se rattrapa bien vite quand il vit la gazelle déraper vers le nouveau lion qui venait de capter désormais toute son attention.


Vas-y!

Cria-t-il à son partenaire de chasse. Sa voix trahissait sa joie d'être arrivé à ses fins, même s'il devait attendre de voir les crocs de Limoni se serrer sur la proie pour pouvoir prétendre victoire pleinement.


C'est bon d'être Roi, mais être un bon Roi est toute une affaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.jordangrimaux.com
Nyota
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 206
Age : 22
Territoire : Prideland
Parents : ///
Points : 191
Date d'inscription : 11/11/2008

Votre lion
Age:
Clan: Linea
Rang:

MessageSujet: Re: [Départ] Renaissance   Lun 26 Oct - 11:25

Nyota resta attentive aux réactions de sa proie. Limoni s'était joint au groupe et s'était rapprocher du mâle. Très bien, la chasse se ferait donc en deux partis. Ainsi, ils auraient plus de chance d'attraper des proies pour nourrir l'ensemble du clan.
Mohatu lança l'assaut, et Nyota ne fut pas longue à s'élancer pour poursuivre sa proie. Elle se dirigea vers la gazelle la moins rapide, trainant sa patte comme un lourd fardeau. Ca ne serait pas bien difficile.

Elle accéléra sa course, se mêlant au troupeau agité. Il fallait faire attention, ne pas se prendre un coup de corne ou de sabot. La jeune lionne se concentra sur sa proie qui tentait vainement de fuir. Malgré la douleur dû à sa boiterie, l'herbivore prenait sur elle pour tenter de survivre. Nyota savait d'avance qu'elle avait l'avantage. Ainsi, à ses trousses, elle ne tarda pas à prendre entre ses crocs la patte de l'animal pour la mettre à terre. Tout deux tombèrent, roulant sur le côté. Si la lionne avait lâché la patte de la gazelle, elle ne tarda pas à se relever pour se jeter sur elle afin d'éviter de la voir s'enfuir à nouveau.

Ses griffes agrippèrent son cuir afin de la maintenir au sol. Ses crocs se plantèrent dans son flanc. L'animal se débattait tant bien que de mal mais elle attendit qu'Amani mette fin à ses souffrances.

Au loin, elle pouvait apercevoir Mohatu et Limoni ayant capturer eux aussi une belle proie. Son estomac lui fit très vite comprendre qu'elle ne devait pas tarder à se goinfrer, pour calmer son appétit et récupérer ses forces.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sauvages.1fr1.net
Ahanu

avatar

Nombre de messages : 6
Points : 0
Date d'inscription : 31/10/2015

Votre lion
Age:
Clan:
Rang:

MessageSujet: Re: [Départ] Renaissance   Dim 1 Nov - 20:02


New life in Prideland

Je m'avance enfin dans cette herbe aperçue depuis les dernières dunes. Enfin, la caresse d'une brise fraîche et pure, et non souillée par la chaleur suffocante et le sable. Pourtant, j'avais aimé cheminer dans le désert. Malgré le sol traître, malgré la poussière. Mais cette prairie infinie m'est bien plaisante. J'accélère, allant jusqu'à courir ; le parfum d'une proie m'est parvenu. J'ai faim. Ma dernière proie remonte à la veille, et elle était bien maigre, et le trajet dans le Désert est bien épuisant.
Soudain, j'aperçois un nuage de poussière au loin, se rapprochant à une folle vitesse. Je me stoppe en plein élan, étonné. Des gazelles foncent droit sur moi, sans même sembler me remarquer. Je comprend aussitôt qu'elles fuient un prédateur. Je les distingue enfin, au cœur de la poussière, des silhouettes de lions concentrés sur leur chasse. Des lions ? Je n'avais pas senti leur odeur. Sans doute leur territoire se situait-il de l'autre côté de la prairie. Pourtant, ils avaient l'air... Épuisé. Je devinais leur épuisement au travers de leur pas légèrement raides. Ils venaient de loin. Ils étaient fatigués.

Mais je n'avais pas le temps de réfléchir sur ces lions. Le troupeau m'arrivait dessus. Je me tapis en un instant dans les hautes herbes. Entre celles-ci, je calculais mon attaque en un éclair. L'instinct. C'est l'une des rares choses qu'il me demeure de mon enfance. L'instinct, et la douleur. Les gazelles m'évitent de justesse en m’apercevant dans l'herbe, déviant de leur course et se dispersant comme un ruisseau dont une roche briserait le cours. Je jaillis des herbes, mes crocs se plantant dans la gorge d'un grand mâle. L'animal, surpris de voir un grand lion surgir devant son nez, poussa cri d'alerte, mais déjà il s'effondrait sous mon poids.
J'avais raté la veine jugulaire. Et la proie se débattait farouchement, malgré son allure frêle. J'avais oublié pourquoi un lion préférait s'attaquer à des proies affaiblies. Dans le Désert, elles l'étaient toutes. Je parvins néanmoins à maintenir la gazelle au sol en évitant ses sabots, et vivement, je l'achevais d'une morsure.

Je redressai la tête et observait les lions qui avaient attrapé eux aussi des gazelles, plus loin. Ils n'étaient pas nombreux à chasser, mais peut-être d'autres, plus affaiblis, attendaient le retour de ces quelques chasseurs. J'en avais assez de la solitude. Errer dans le Désert, sans personne à qui parler, c'est du passé. Serrant mes mâchoires sur ma proie, je la traînait tant bien que mal vers les autres lions. Et s'ils étaient agressifs ? Oh, peu importe. Je pouvais me battre. Et puis, j'en avais vraiment assez de la solitude.

« Hey ! » lançais-je, arrivé non loin des lions.

Ma voix était chaude, amicale. Ils n'avaient pas l'air hostiles. Je leur sourit.

« Vous êtes nombreux ? Je crois que je ne pourrais jamais finir cette proie, autant partager ! »

Je désignais la proie inerte d'un petit coup de patte, attendant une réponse de ces félins.


Hors RP :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyota
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 206
Age : 22
Territoire : Prideland
Parents : ///
Points : 191
Date d'inscription : 11/11/2008

Votre lion
Age:
Clan: Linea
Rang:

MessageSujet: Re: [Départ] Renaissance   Ven 6 Nov - 16:09

(Up, Amani ? Smile )



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sauvages.1fr1.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Départ] Renaissance   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Départ] Renaissance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vraie Raison du Départ de Batista
» Départ non réfléchi et vite regrété.
» Patrimoine de Coupvray: Part de Brie
» Un triste départ ... pour toute la communauté du forum RPG Soul Eater
» Les membres du CEP frappés d’interdiction de départ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauvages :: Prideland Mohatu & ... :: La savane-
Sauter vers: